Générer du trafic en ligne : quels canaux d’acquisition privilégier ?

Dans le cadre d’une stratégie inbound marketing, quels canaux privilégier pour générer du trafic en ligne ? Voici 6 canaux d’acquisition pour optimiser au mieux vos investissements.

Quel canal d’acquisition pour générer du trafic en ligne?

En marketing, l’acquisition désigne l’action d’acquérir de nouveaux visiteurs ou acheteurs. Comment est-il alors possible de générer du trafic en ligne ? Sur le web, il existe de nombreux canaux d’acquisition pour générer du trafic en ligne. Nous vous en présentons 6. Chaque canal dispose de ses propres avantages et inconvénients.

1. Le référencement naturel (SEO)

Le référencement naturel ou SEO (Search Engine Optimization) regroupe différentes techniques visant à optimiser la visibilité d’une page web dans les résultats de recherche. Lorsqu’un internaute va saisir une requête sur Google, votre marque doit sortir sur la première page de résultats. Certaines études démontrent qu’environ 90 % du trafic est généré sur la première page, et que les 3 premiers résultats captent 60% du trafic. Si votre marque ressort en 2ème page, vous risquez de ne pas être vus. C’est pour cela que le SEO est un canal d’acquisition très important pour générer du trafic en ligne.

Le SEO vous permet de positionner vos pages internet sur plusieurs mots ou expressions clés générateurs de volume vers trafic ciblé. Les techniques SEO vont donc consister à optimiser le contenu de votre site ou de votre blog pour qu’il soit bien intégré par les algorithmes des moteurs de recherche.

Le référencement SEO constitue en une stratégie pérenne qui peut générer du trafic en ligne constant sur le long terme. Il faut en général attendre 4 mois avant d’en voir les résultats. C’est pourquoi, il est nécessaire d’intégrer le SEO dès la création de votre site Internet. Un site Internet avec de solides fondations SEO dès sa création vous fera économiser du temps et de l’argent.

2. Le marketing de contenu

Dans le cadre d’une stratégie inbound marketing, la création de contenu est au coeur de votre dispositif d’acquisition. Dans l’étape d’évaluation, qui constitue la première phase du parcours client, c’est grâce à des contenus pertinents que vous allez générer du trafic en ligne. Ces contenus seront diffusés sur les pages de votre site, mais surtout sur votre blog ou sur les réseaux sociaux. Articles, vidéo, infographies, images, tutoriels, démonstrations… Tous ces formats de contenus devront être déployés pour atteindre votre audience qui pourra les lire et les partager.

3. L’emailing

L’emailing consiste à envoyer des messages ciblés à des personnes qui ont accepté de recevoir des sollicitations commerciales de votre part (fichiers optin). Vous pouvez donc utiliser ce canal pour « pousser » vos contenus grâce à une newsletter par exemple. Le secret d’une bonne campagne e-mailing consiste à segmenter vos cibles pour concevoir des messages ou offres personnalisés. Si vous vous adressez à des directeurs commerciaux et à des dirigeants, par exemple, vous avez intérêt à construire un message adapté à chacune de ces cibles. Vous obtiendrez de meilleurs résultats que si vous envoyez le même message à tout le monde. Pour concevoir et router vos campagnes, il existe de nombreux outils comme MailChimpSendinBlue ou Sarbacane

En optimisant vos campagnes, vous pouvez obtenir des résultats très intéressants. L’étude de Cheetah Digital qui a étudié les campagnes de 1300 grands comptes, révèle qu’en optimisant ses campagnes, on peut obtenir 23,11% d’ouvreurs et 3,04% de cliqueurs. Avec un coût de mise en oeuvre peu élevé, l’e-mailing reste un canal d’acquisition efficace, à privilégier en priorité pour générer du trafic en ligne.

4. Le référencement payant (SEA)

Le référencement SEA (Search Engine Advertising) concerne la publicité diffusée sur les pages de résultats des moteurs de recherche ou, en d’autres termes, toute utilisation de liens commerciaux sur ces derniers. On parle de publicité au CPC (Coût par clic). Cela signifie qu’on paye à chaque fois qu’un internaute clique sur votre annonce.

Ce modèle de coût par clic est aussi utilisé pour la publicité Display qui permet de diffuser des publicités sous forme de bannières affichées sur des sites ciblés.

La performance de vos campagnes dépend du budget, du ciblage et des mots-clés que vous choisissez. Le coût par clic est défini selon un principe d’enchères. Il est d’ailleurs conseillé de laisser la gestion de vos campagnes à des spécialistes. Pour améliorer les conversions et le retour sur investissement de vos publicités, veillez à bien optimiser vos landing pages, c’est-à-dire les pages sur lesquelles atterrissent vos prospects après avoir cliqué sur votre annonce. Il est conseillé de créer plusieurs landing pages personnalisées et de tester leur performance.

La publicité au CPC est un moyen efficace pour générer du trafic en ligne rapidement notamment en phase de démarrage d’un projet. Cependant, ce canal de sera intéressant que si vous disposez d’un budget cohérent pour atteindre vos objectifs et si disposez des compétences internes pour gérer et optimiser vos campagnes. Sachez enfin que votre visibilité disparait dès que vous stoppez vos investissements publicitaires. Il est donc vivement conseillé de ne pas utiliser le SEA comme unique canal d’acquisition.

5. Les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont devenus des outils indispensables dans le déploiement d’une stratégie inbound marketing. En effet, ils vous permettent d’engager votre audience et de créer une relation de confiance autour de votre marque. Dans une logique d’acquisition client, il est alors conseillé d’utiliser les réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram, Twitter, LinkedIn ou encore YouTube : 84% d’internautes suivent leurs marques préférées sur les réseaux sociaux, 47% des 18-24 ans ont leur décision d’achat influencée par les réseaux sociaux et 28% du temps passé sur Internet est dédié aux réseaux sociaux.

Par ailleurs, l’utilisation des réseaux sociaux est gratuite, rapide à mettre en place et susceptible de générer énormément de trafic. Toutefois, cela nécessite de la régularité. Il est conseillé de publier régulièrement du contenu pertinent pour alimenter et faire croitre votre audience (textes, photos, vidéos…). Une page laissée à l’abandon ne générera pas de trafic.

6. Guest blogging

Le guest blogging consiste à inviter des experts sur son blog. Cette technique d’acquisition permet de bénéficier de la notoriété d’un expert pour attirer de nouveaux visiteurs sur son site internet. Le guest blogging repose sur un concept de relation gagnant – gagnant. Pour le blogueur, il bénéficie d’un contenu pertinent associé à la notoriété d’un expert. L’expert, de son côté, bénéficie de la visibilité du blog pour accroitre et assoir sa notoriété, et peut donc récupérer de nouveaux clients.

Comme vous pouvez le constater il existe de nombreux canaux d’acquisition. Mais pour être efficaces, ces canaux d’acquisitions doivent être mis en oeuvre dans le cadre d’une stratégie précise établie en fonction d’objectifs précis. Ces objectifs doivent être fixés dès le départ et intégrer de nombreux paramètres comme votre secteur d’activité, votre offre, votre audience et votre budget.


Télécharger gratuitement notre guide conseil Inbound marketing pour recruter vos futurs clients
TÉLÉCHARGER NOTRE GUIDE CONSEIL
2018-08-16T00:05:08+00:00 30 juillet 2018|0 commentaire

Laisser un commentaire